Logo Justice Québec.
Image
Image Image de menu. Image Image de menu. Image Image de menu. Image Image de menu. Image English version. Image
Image Bannière gauche.
Image  
Image Image
Image
Image Logo Prix de la Justice. Image Image
Image
Image
 

 

Récipiendaire 2012

René Dussault - 2012.


René Dussault, O.C., O.Q., Ad. E.

Québec

 

Pour son apport exceptionnel au droit et au système de justice du Québec, ainsi que pour son attachement constant dans la promotion de l’égalité civile et le partage dans notre société, le ministre de la Justice, monsieur Bertrand St-Arnaud, a remis le Prix de la justice 2012 à l'honorable René Dussault, professeur, conseiller juridique, haut fonctionnaire, juge, avocat et administrateur.

 

Diplômé en droit de l'Université Laval et docteur de la London School of Economics and Political Science, René Dussault s’est engagé dans l’enseignement universitaire à la Faculté de droit de l’Université Laval et, plus tard, à l’École nationale d’administration publique.

 

Après une mission de conseiller auprès de la Commission d’enquête sur la santé et le bien-être social, maître Dussault a été chargé de coordonner la rédaction du Code des professions. C’est donc tout naturellement qu’il deviendra, en 1973, le fondateur et premier président de l'Office des professions.


Avec passion, il s’attache à rehausser l’intégrité des professions et à renforcer la protection des usagers des services professionnels, marquant d’une forte empreinte les domaines de l'organisation et de la réglementation des professions.

 

Nommé sous-ministre de la Justice en 1977, René Dussault y laisse un souvenir durable, notamment auprès des juristes de l'État, dont il s’est employé à garantir l’intégrité du travail.

 

Alors qu’il était juge à la Cour d’appel, maître Dussault devait s’illustrer sur la scène canadienne, dans les années 1990, en coprésidant la Commission royale sur les peuples autochtones du Canada. Dans le cadre d’un mandat très vaste, il a su lever les barrières entre les cultures et trouver des solutions durables, en plus de promouvoir l’éducation et la santé des jeunes autochtones.

 

Le rapport de cette commission, qu’il a cosigné en 1996, devait contribuer à améliorer notablement les relations entre les gouvernements fédéral et provinciaux et les nations autochtones du Canada.

 

Partout où il est passé au cours de sa carrière, René Dussault a laissé une marque indélébile et un héritage fécond.

 

Dans les différents domaines du droit qu’a abordés maître Dussault, ses travaux et ses interventions se distinguent par la justesse des choix, la profondeur de l’analyse et l’approche novatrice. D’où l’influence considérable de son œuvre qui fait autorité dans les milieux concernés, notamment le Traité de droit administratif, dont il signe la première édition et cosigne la seconde.

 

Sur un autre plan, après avoir publié en 2007 un article percutant : Le don d’organes, l’urgence d’agir, maître Dussault a résolument voué ses énergies à cette cause humanitaire. Depuis 2010, il est président du conseil d'administration de Transplant Québec, l’organisme mandaté par le gouvernement pour coordonner le don d’organes au Québec.

 

On retiendra du parcours de René Dussault l’exemple inspirant d’un juriste, d’un administrateur public et d’un humaniste qui, dans son engagement sans faille pour le mieux-être de la collectivité, a consacré les 50 années de sa carrière à promouvoir les valeurs d'égalité sociale et de justice civile.

 


 

Le ministre de la Justice, monsieur Bertrand St-Arnaud, remet la médaille du Prix de la justice 2012 à L'Honorable René Dussault.

Le ministre de la Justice, monsieur Bertrand St-Arnaud, remet la médaille du Prix de la justice 2012 à L'Honorable René Dussault

 



Liste des récipiendaires

 

 

 

 

Image
Image Image Image
Dernière mise à jour : 3 juin 2013
Image
Image
Image

© Gouvernement du Québec, 2012